Groupe de Recherches
Accueil
Contactez-nous
Liens web
Histoire de Charbonnières
Deux siècles de thermalisme
1778 : l'abbé Marsonnat
La légende de Cadichon
20 000 curistes
Le Casino
Un temps de frénésie
Epilogue
Découverte pédestre
Guide touristique
Présentation
Place Marsonnat
La Gare
Square Verdun
Espace Alpha
Parc de la Bressonnière
Les écoles
Le vieux bourg
Route de Paris
Tennis club
Grande rue des Eaux
Charbonnières à la loupe
La Poste à Charbonnières
Histoire du Syndicat d'initiative
1921 à 1939
1940 à 1981
1982
1988
1989
Légende moderne
L'Abbé Bergeron

10ème étape : La Grande Rue Des Eaux

Avenues Lamartine et Général de Gaulle

Retour par l’avenue Lamartine et l’avenue Général de Gaulle, dixième étape : la Grande Rue Des Eaux.

- Avenue Lamartine : Villa les Poissières (privé). L’écrivain Alphonse de Lamartine y aurait séjourné pour profiter des cures.

- Parc Sainte Luce : A l’emplacement d’un ancien asinodrome qui attirait certains dimanches dès 1886 et jusqu’à la guerre en 1914 jusqu’à 15 000 spectateurs et parieurs.

Sous le mandat de Monsieur Robert Perrier (1965-1971) est construit la première salle de sports. De l’extérieur, on peut observer dans son hall d’entrée l’effigie en bronze de l’âne, immortalisant cette activité populaire qui, dit-on, a failli détrôner les courses de chevaux de nos PMU actuels...

A noter, au milieu du Parc Sainte Luce , "l’Arbre de Mai" dans la plus pure tradition bavaroise et témoin du 20ème anniversaire du jumelage de Charbonnières-Les-Bains et Bad Abbach (Allemagne). Madame Marie-Claude Reverchon, maire, (1977-1983) est à l’origine de cette heureuse union (juin 1978-juin 1998).

A noter également que c’est en ces lieux que le célèbre Rallye automobile, Lyon-Charbonnières-Rhône qui a connu son 54ème anniversaire en 2002, trouve son aboutissement (3ème week-end de mars).

- Avenue Général de Gaulle. Vers 1860, les hôtels Le Midi, le Nord, L’Espérance, Le Lion d’Or, Le Cheval Blanc, Le Mouton couronné, le Grand Saint Honoré, Le Grand Hôtel, Le Neptune... jalonnaient cette voie "royale", certains étant équipés de casinos privés... Subsistent en ce début de XXIème siècle l’ancien chalet (actuellement magasin de fleurs et boulangerie) et en face, la Maison de la Presse qui a été déplacée sur vérins en juillet 1953 pour permettre l’élargissement de l’avenue.

Les villas aux noms évocateurs Les Lilas, Les Bleuets, Les Erables, Les Roses... constituent autant de vestiges du XIXème siècle.





Vous avez apprécié notre circuit :
Vous pouvez prolonger votre séjour en profitant de ses sympathiques lieux de restauration(1) ou d’hébergement(2):
  1. Hôtel Les Thermes, Parc Thermal (2)
  2. Pizzeria Fiorelli, 2 square de Verdun (1)
  3. La Bonne Auberge, 2 avenue Lamartine (1)
  4. Côté Couleurs, 86 route de Paris (1)
  5. Cap Ouest, Hôtel Mercure, 78 route de Paris (1)2)
  6. Hôtel Le Beaulieu, 19 avenue Général de Gaulle (1)(2)
  7. L’Orée du Parc, 8 avenue de la Victoire (1)
Pour situer ces établissements, reportez-vous au plan situé au début de ce guide. Les numéros correspondent aux chiffres indiqués dans les points oranges du plan.

Pour en savoir plus consulter les ouvrages de Robert Putigny "Chronique Historique de Charbonnières" et "Deux siècles de thermalisme et de Romantisme".


Pour mieux connaître les environs et en particulier le "Lyonnais", adressez vous à l’Office du Tourisme de l’Ouest Lyonnais.

Revenir au plan


Albums photos

Cliquer sur l'animation pour accèder aux albums photos
L'Association en bref...
Présentation et objectifs
Bureau de l'association
Portraits de Charbonnois
BOUDON Maurice
CALARD Michel
CHAVENT Jacques
COZETTE Françoise
PATUREL Colette
PUTIGNY Robert
BASSINET Georges
Journal de l'association


Manifestations historiques
Calendrier des manifestations
Revue de presse
Articles