Imprimer 

1989 : A l’aube de l’intercommunalité dans le Lyonnais : 12 communes réunies pour un projet touristique commun...

Histoire du Syndicat d'Initiative

Depuis 1981 le Syndicat d’Initiative de l’Ouest Lyonnais a épousé la cause de l’intercommunalité en fédérant les intérêts touristiques de 3 communes : Charbonnières-Les-Bains - Marcy l’Etoile - La Tour de Salvagny.

Mais à la suite de l’Assemblée générale du 7 avril 1991, sous la présidence de Maurice Fleury, conseiller municipal de Charbonnières-Les-Bains, le périmètre touristique s’étend progressivement, à l’ensemble du canton de Vaugneray. En effet, pour la première fois, il lance un appel à "l’adhésion d’un plus grand nombre de communes de l’ouest lyonnais".

Des rendez-vous avec les maires des communes du canton sont donc organisés pour "vendre" l’idée d’un syndicat intercommunal élargi aux 14 communes. Certaines sont réticentes, d’autres enthousiastes... la Communauté des Communes du Vallon du Lyonnais n’est pas encore "moteur" dans le secteur du tourisme.

Les 23 et 24 mai 1992 voient le 1er Salon du Cabriolet organisé dans le Parc Lacroix Laval avec l’Association La Roue, présidée par Jean-Paul Micol : un grand succès populaire et une exposition de "très haut vol".
1992 : Christine Verrier, conseillère municipale de Marcy l’Etoile, devient Présidente, Maurice Fleury et Paul Fontaine étant vice président. Jacques Chavent devient président de la Commission Promotion.
La Coupe des Elus se déroule le 5 septembre, également au Parc de Lacroix Laval. 50 triplettes sont réunies. C’est la commune du Pérréon qui gagne, suivie de Thizy, Brignais, et Chaponost. Le dîner de gala se déroule au Casino Le Lyon Vert.
Le Syndicat d’Initiative est classé Office du Tourisme catégorie 1 étoile le 1er octobre 1992.
Les 24-25-31 octobre et 1er novembre 1992 le Groupe de Recherches Historiques organise, salle Les Erables, une exposition sur le "Centenaire du Casino de Charbonnières 1892-1992" afin d’honorer le célèbre établissement de jeux qui fit rêver tant de Lyonnais au travers de ce siècle...
L’établissement thermal est fermé le 31 octobre 1992 pour cause de travaux de rénovation... mais l’Office de Tourisme reste un certain temps seul dans cet immense bâtiment.

1993 : C’est le moment choisi pour créer le "document touristique du canton de Vaugneray" recensant l’offre touristique des 14 communes du canton, édité avec le partenariat de la C.R.C.L. (12 fiches produits). Ce sera la première réalisation fédérative de l’Ouest Lyonnais.
Vendredi 7 mai 1993, le groupe de Recherches historiques souffle ses 10 premières bougies en organisant, avec la fondation Marcel Mérieux, une conférence sur "L’histoire des sciences vétérinaires à Lyon", à Marcy l’Etoile.

En 1994, le minigolf du Parc thermal est géré par l’Office de Tourisme, sous la direction de Jacques Chavent ; En 1995 il verra plus de 1000 visiteurs lesquels profiteront de l’ouverture de l’Office de Tourisme les dimanches après midi, de mai à septembre.

A l’initiative de Michel Calard, président de la Commission Promotion, (avec l’aide de Claude Voiron, secrétaire de l’Office et de Bernard Allemand) pour sceller cette union est mis en place un rallye cantonal de véhicules historiques le 16 octobre 1994 en partenariat avec l’association charbonnoise La Roue et "A nous les vieilles anglaises".
Son but était de faciliter les échanges entre maires de communes rurales et celles de la Communauté Urbaine de Lyon tout en révélant les richesses locales. Chaque véhicule ancien transportait 2 ou 3 élus des communes adhérentes et suivait un parcours strictement à l’intérieur du canton, sans jamais passer deux fois dans la même ville (soit 100km).
Dans chaque ville traversée, l’édile remettait un présent à l’équipage, lequel devait remplir un questionnaire sur la commune traversée. C’est ainsi que Messimy offrait à chaque participant une pomme, Craponne un lot de timbre 1er jour, Courzieu un pot de confiture confectionnée par le maire, Charbonnières un flacon d’eau de source... le tout devant être mis dans un panier offert au départ.

A l’arrivée à l’Hôtel des Thermes de Charbonnières-Les-Bains, les participants devaient remettre leur questionnaire et le panier, résultat de la cueillette de la journée, pour contrôle. Gare à ceux qui avaient croqué la pomme ou bu l’eau de source...

Ce fut incontestablement un grand moment de convivialité et d’intercommunalité touristique naissante et un bel exemple de tourisme de proximité !

Sous l’impulsion du président Maurice Fleury, en 1995 les administrateurs rencontrent deux par deux les élus du canton de Vaugneray pour les inciter à adhérer formellement à l’Office du Tourisme, par le versement d’une cotisation de 1fr par habitant pour participer au financement d’un dépliant touristique unique en couleur. Cette démarche passe dans certains cas par une présentation par les membres du Bureau, des projets de l’Office de Tourisme, en Conseil Municipal.
Ces démarches aboutissent à l’adhésion de 11 communes sur les 14 du canton : Charbonnières-Les-Bains, Marcy l’Etoile, Messimy, Vaugneray, Yzeron, Saint Laurent de Vaux, Brindas, Grézieu la Varenne, Courzieu, Sainte Consorce, et Pollionnay.
Craponne affirme n’avoir aucun produit touristique à promouvoir ; Thurins ignore nos initiatives, trop occupée avec la Fête du fruit, tandis que Saint Genis les Ollières trouve la cotisation trop élevée compte tenu des engagements pour la construction de son espace culturel...
L’établissement thermal est voué à la démolition car des bandes de voyous l’envahissent y commettant des dégâts (pillages, vandalisme et intervention des pompiers pour éteindre un début d’incendie).
Philippe Kaszowski obtient de la direction de l’Hôtel des Thermes, propriétaire de l’établissement thermal, que les toiles de Combet - Descombes - nymphettes au bord du ruisseau - au pied du monumental escalier soient prélevées pour être encadrées et exposées dans la salle du Conseil Municipal de Charbonnières-Les-Bains.
L’Office de Tourisme doit se résigner à quitter les lieux. Au nom de la Municipalité de Charbonnières-Les-Bains, Jean Claude Bourcet propose un grand local en face de la gare, propriété Bennier. Le site présente l’avantage d’être bien visible par le flux des voyageurs, au centre du village et de pouvoir disposer en permanence d’une vitrine des richesses touristiques de l’Ouest lyonnais. Mais un inconvénient majeur réside dans le fait que ce bâtiment s’incruste dans une des villes du périmètre communal au détriment des autres.
Michel Calard défend en vain une solution incontestable : une réimplantation au cœur du "triangle magique" Charbonnières - Marcy l’Etoile - La Tour de Salvagny. Il propose même des plans d’un kiosque à implanter Place Marsonnat... Le maire de Marcy l’Etoile Joël Piegay suggère que l’implantation soit dans le Parc Lacroix-Laval, lieu neutre puisque appartenant au Conseil général et fréquenté par des milliers de lyonnais...
Un compromis se dégage avec l’aménagement de l’Office le 25 septembre 1995 dans les locaux du bâtiment Les Erables, à partager avec l’Antenne Emploi et le bureau de l’assistante sociale… La municipalité de Marcy l’Etoile offre le mobilier.
30ème anniversaire du Comité Départemental du Tourisme, les 23 et 24 septembre 1995, l’Office tient un stand présentant les atouts touristiques au parc Lacroix-Laval : 20.000 visiteurs !
Ainsi, l’Office du Tourisme s’expose de plus en plus : Forum des associations, Galerie Marchande de Carrefour Ecully, Proxiloisirs à Saint Etienne, opération Métro-TCL...
Année électorale oblige, pas de Coupe des Elus. L’Office inaugure ses locaux avec une exposition de photos- du 13 au 15 octobre 1995 révélant les richesses touristiques des communes adhérentes et organise un concours de minigolf entre élus et correspondants des communes du canton. Messimy gagne le tournoi, suivie par Sainte Consorce et Brindas, ex aequo.
Maurice Fleury, élu de Charbonnières-Les-Bains redevient président tandis que Sylvie Quemin de Marcy l’Etoile et Jacques Chavent de Charbonnières-Les-Bains, vice présidents. La commission Promotion est présidée par Michel Calard.
Création par Christine Verrier, élue de Marcy l’Etoile, d’un calendrier bimestriel des manifestations de l’Ouest Lyonnais.

1996 : Election de Xavier Levrat en tant que Président. (Vices présidents : Sylvie Quemin, Jacques Chavent, Richard Borry, Françoise Hilbruner, Michel Calard - secrétaire Général : Jean Nonjarret).
La 20ème Coupe des Elus rencontre toujours un vif succès : 90 élus dont 14 maires concourent dans le Parc de Lacroix Laval. Brignais remporte le trophée Jacques Bernard.
A l’initiative de Geneviève Hector, adjointe et Michel Calard, assisté par Marie-Claude Michaux secrétaire, le 20 octobre voit la 3° fête cantonale du Tourisme, (ce fut son premier nom et pour la première fois elle portait un numéro de série, pour démontrer une volonté de pérennité).
Vaugneray est la ville organisatrice. Avec le concours de nombreuses associations, des dizaines de marcheurs, vététistes, et cavaliers sont partis des différents points du canton pour rallier le chef lieu à midi, pour un pique-nique géant au pied du Monument aux morts cantonal. Une première dans la région : la mobilisation des habitants et des associations du canton pour une cause touristique commune.
Devenu intercommunal, l’Office n’a plus vocation de gérer un Groupe de Recherches Historique en particulier. Xavier Levrat demande que celui de Charbonnières, qu’il a contribué à créer avec Lisbeth Bourquin, prenne son autonomie. Personne n’est candidat malgré plusieurs appels.
Ainsi Bernard Allemand puis Michel Calard tentent de conserver les liens entre les membres. C’est ainsi que Michel Calard lance une originale aventure, hors Office du tourisme : la découverte des Charbonnières de France... Mais là s’ouvre une autre histoire...

27 septembre 1997, la Coupe des élus est désormais délocalisée : la ville de Brignais vainqueur de l’édition 1996 est coorganisatrice avec l’Office de Tourisme.
Octobre 1997 : 4ème Fête du Tourisme de l’Ouest Lyonnais, dénomination désormais admise, coorganisée par Pollionay, "La Mecque du VTT de l’Ouest Lyonnais". Le VTT est donc en fête... Le principe "A pied, à vélo, à cheval..." est désormais acquis.
Fait majeur : la commune de La Tour de Salvagny adhère à l’Office et une convention de partenariat est signée avec la communauté des communes des Vallons du Lyonnais, regroupant 9 communes. Des contacts sont établis avec Dardilly, Porte de Lyon et les Pays de l’Arbresle, du Mornatais...
Pour la première fois est évoqué le projet de construction d’un "Point information" à Lacroix Laval : Sylvie Quemin, adjointe à Marcy l’Etoile se charge du dossier.

1998 : Le recrutement d’un chargé de mission, Nicolas Berthaud, va changer la donne : les locaux sont vite exigus et le transfert est organisé dans une dépendance du château Lacroix Laval. Par son action, il renforce les liens entre l’Office et les différents acteurs municipaux et les instances touristiques départementales et régionales. Le tourisme local devient professionnel.
La Coupe des Elus est organisée par Ville-sur-Jarnioux, charmant village de 170 habitants du Beaujolais. Une prouesse parfaitement réussie malgré un orage colossal pendant les parties de pétanque.
La 5ème Fête du Tourisme de l’Ouest Lyonnais est organisée par Saint Laurent de Vaux et Yzeron. Le cheval règne dans cette région au cœur des Monts du lyonnais ! La chaîne de télévision TLM annonce notre manifestation !

Juillet 1999 : A l’initiative de Michel Calard, la Vitrine de l’Ouest lyonnais s’ouvre au public : les 14 communes exposent dans la petite cour qui jouxte l’Office. Pendant 2 jours des centaines de visiteurs se pressent pour découvrir ce concentré de richesses touristiques.
Octobre 1999 : 6ème fête du Tourisme de l’Ouest Lyonnais coorganisée par Saint Genis les Olliéres.
Malgré de nombreuses relances, le Point Information est toujours au "point mort". Le Conseil Général est d’accord pour céder le terrain, mais les actes tardent...
Les municipalités de Charbonnières, Marcy l’Etoile, La Tour de Salvagny et la Communauté de Communes votent la subvention au profit du Syndicat Intercommunal pour la construction du Point Information. Joel Piegay, Maire de Marcy l’Etoile est président de ce SIVU.

Septembre 2000 : La Coupe des Elus est organisée par la Ville de Corbas, vainqueur de l’édition 1999.
La 6ème Fête du Tourisme de l’Ouest Lyonnais est coorganisée par la commune de Messimy.
Outre les désormais traditionnels parcours sportif du matin à pied, à cheval ou en VTT, et le verre de l’amitié public à midi, l’après midi est placé sous le signe de l’histoire avec les expositions de l’Araire, du Groupe de Recherches Historique de Messimy et les danses folkloriques.

Juin 2001 : changement de municipalité à Charbonnières-Les-Bains. Vincent Bourgogne devient maire. Volny Ratié est délégué de cette commune et vice-président.
Xavier Levrat reste président, avec pour vice-présidents François Avril, Sylvie Quemin Jacques Chavent, du collège des bénévole devient trésorier.

Septembre 2001 : La 8ème Fête du Tourisme de l’Ouest Lyonnais est prise en charge par la commune de Marcy l’Etoile. A notre initiative, un circuit pédestre est crée de toute pièce.
Un énorme orage le matin va décourager de nombreux marcheurs mais la clémence du temps de l’après midi fera de cet événement une réussite.
Octobre 2001 : La Coupe des Elus est organisée par la Ville de La Tour de Salvagny dans les espaces de l’Hippodrome... La soirée de gala marquant ainsi les 80 ans de l’Office du Tourisme se déroule au Casino le Lyon Vert.

Le dossier du Point Information est toujours suspendu à la dernière signature du Conseil Général... Mais le 28 octobre 2002 Joel Piegay, maire de Marcy recevait Michel Mercier président du Conseil Général du Rhône, et tout un aréopage d’élus pour la pose virtuelle de la première pierre du bâtiment de l’Office du tourisme de l’Ouest Lyonnais. L’optimisme était de rigueur !
Xavier Levrat a su trouver les mots justes pour démontrer que ce bâtiment sera une pièce majeure pour le Domaine de Lacroix Laval mais également pour la promotion du Lyonnais dont les beautés et les ressources ne demandent qu’à être mieux connues.
Septembre 2002 : La coupe des élus est coorganisée par la commune de Toussieu.
Octobre 2002 : la 9ème Fête du Tourisme de l’Ouest Lyonnais est coorganisée par Brindas. La foule est au rendez-vous : plus de 1000 personnes visitent les expositions de peinture, les animations sportives...
En 2002, l’Office a reçu 3595 visiteurs, dont une augmentation de 9% pendant la période estivale. Selon la méthode de comptage mise en place par le Comité départemental du Tourisme du Rhône, nous observons que 20% des personnes interrogées habitent l’Ouest Lyonnais, 56% le département et 7,88% la région Rhône-Alpes.
Les demandes les plus fréquentes concernent le Domaine de Lacroix Laval, la randonnée pédestre et le patrimoine. Des efforts restent à faire pour que les fréquentations internationales soient plus fortes.

Le samedi 4 octobre 2003, le Point Information est inauguré.
Ainsi s’achève la période vagabonde depuis le départ de l’Office du Parc des thermes.
La Coupe des Elus s’est déroulée dans la commune Les Haies, en septembre 2003. Preuve, s’il en est besoin que son organisation n’effraie plus les plus petites communes et que cette manifestation unique en France n’a pas pris une ride depuis qu’elle a été lancée par Jacques Bernard, président du Syndicat d’Initiative de 1961 à 1974.
Le Trophée Jaques Bernard poursuit son chemin de ville en village...
La 10ème Fête du Tourisme de l’Ouest Lyonnais se déroule à Grézieu La Varenne le dimanche 12 octobre 2003. "A pieds, à vélo, à cheval... Prenez un bon bol d’air dans l’Ouest Lyonnais".
Créateur de la Fête du Tourisme de l’Ouest Lyonnais, depuis les dernières élections je ne suis plus à la tête de cette initiative originale que j’ai lancée et entretenue pendant 8 années.
Il est démontré que cette fête est de plus en plus connue hors les frontières du canton : c’est un des objectifs qui est atteint. L’autre, celui de faciliter les contacts entre élus est toujours d’actualité puisqu’à chaque nouvelle élection, les nouveaux bénéficient là d’un terrain favorable pour se rencontrer et mieux se connaître. Et bien sûr, les communes disposent là d’un contexte favorable pour révéler leurs meilleurs atouts, le temps d’un dimanche.
Nous avons vécu en 82 ans une expérience majeure et originale : celle de l’évolution d’un Syndicat d’Initiative local entièrement voué à la promotion d’un établissement thermal, de son hôtellerie et de ses activités ludiques – Casino, minigolf... - vers un Office de Tourisme intercommunal au sein d’un des plus grands parc périurbain de la région.
Il revient à Maurice Fleury le mérite d’avoir eu l’intuition et jeté les bases de cette intercommunalité et à Xavier Levrat l’audace d’avoir su déplacer, en douceur, le centre de gravité de l’Office du Tourisme, le faisant ainsi évoluer dans le sens du courant de l’histoire : d’une vocation thermale locale à celle des nouveaux besoins touristiques.
Des élus de communes urbaines et rurales ont réussi à bâtir un projet en commun pour la promotion du tourisme et du patrimoine local.
Le "tourisme de proximité" est devenu un produit marketing à part entière : il sert ceux qui savent se l’approprier pour le plus grand bonheur des touristes et des résidents.
Ainsi, l’Office de Tourisme de l’Ouest Lyonnais pourra devenir de plus en plus professionnel avec des moyens de communication informatiques et du personnel formé à la satisfaction de l’offre touristique. Le nouveau bâtiment s’y prête bien.
L’Office devient ainsi un acteur crédible dans le développement du Lyonnais, à coté du Beaujolais et des autres "pays".

Michel Calard, Vice-président

Téléchargement Télécharger le document "Histoire du syndicat d'initiative"